Inégalités homme/femme

Ce que l’on ne nous dit pas…

Nous avons tous conscience, du fait de la dénonciation croissante du phénomène, que les femmes ne sont pas traitées, comme l’attestent de récentes études du CNRS, sur un pied d’égalité avec les hommes tant au niveau des salaires qu’à celui des responsabilités ou du temps de travail.

Les femmes  sont-elles pour autant les  victimes de la  « misogynie » d’un système ?

Il est temps de remettre les pendules à l’heure… Car avant de tirer des conclusions trop hâtives, regardons plutôt le phénomène dans sa globalité.



Nature des inégalités

Dans le monde du travail, on retrouve les femmes en plus grand nombre dans les secteurs où les salaires sont les moins élevés, comme les services domestiques, par exemple. Le salaire masculin, tous temps de travail confondus, est supérieur de 35 % à celui de leurs homologues féminins. Pas moins de 30 % des femmes salariées travaillent à temps partiel, contre 6 % des hommes.

Les postes d’encadrement restent encore le plus souvent réservés aux hommes, un sur quatre est occupé par une femme, même si l’on constate une évolution positive depuis une dizaine d’années.

Les femmes sont également plus touchées par le chômage.

Ces inégalités existent aussi pour un même travail, puisque par exemple un cadre supérieur homme touche, en moyenne, 4100€ contre 3100€ pour son homologue féminin.

Comment interpréter cela ?

Certainement pas sans des informations complémentaires, car un chiffre, hors de son contexte, n’a pas la moindre valeur.

Le contexte français

Les inégalités, nous le savons, ne se restreignent pas aux disparités entre les sexes, mais s’inscrivent dans une fresque tout aussi scandaleuse que gigantesque. Cela est d’autant plus grave lorsque le phénomène touche le domaine de la santé.

Saviez-vous qu’un cadre a une espérance de vie supérieure de 6,5 ans à celle d’un ouvrier non qualifié ?

Parmi les explications figurent bien entendu la qualité de vie différente, les inégalités d’accès aux soins, et les accidents de travail.

Saviez-vous qu’en Midi Pyrénées on vit en moyenne 5 ans de plus que dans le Nord pas de Calais ?

Les différences socio-économiques entre ces deux régions sont incontestables, et certains évoquent également la relative pénurie de médecins dans le nord de la France par rapport au sud.

Saviez-vous que lorsqu’un petit garçon naît, son espérance de vie est dramatiquement plus faible que celle de sa sœur ?

7 ans séparent la survie d’un homme à celle d’une femme.

En France, une femme vit en moyenne 84 ans, contre 77 pour son conjoint.

Les causes sont multiples, et en grande partie dues aux comportement à risques des hommes, mais pas seulement. Car dans la première année de vie déjà, de la première heure au premier anniversaire d’un enfant, le nombre de décès est considérablement plus élevé chez les garçons… Alors qu’à cet âge les risques devraient être les même, quel que soit le sexe. Les nouveaux-nés masculins souffrent plus de pathologies juvéniles, et le taux de mort subite du nourrisson est plus élevé chez eux.

Finalement, le risque de mourir prématurément est 2 fois supérieur pour un homme que pour une femme.

2 fois supérieur.
200%, c’est un chiffre considérable. Très largement au dessus des inégalités de salaire, d’espérance de vie selon la catégorie socioprofessionnelle, ou encore la région. Considérable, mais dont on ne dit rien. L’opinion publique se soulève lorsque l’on parle salaire, mais tout le monde se tait quand il s’agit de prévention et de santé. Que sont quelques centaines, voire milliers d’euros devant la survie d’un être cher ?

7 années de vie, ça ne se rattrape pas facilement, d’autant plus que le point faible français est notre profonde inaptitude à faire de la prévention, ou à l‘appliquer efficacement :

Car un salaire, ça tombe à la fin du mois, alors que la prévention est un sacrifice de chaque jours pour un bénéfice éventuel dans plusieurs dizaines d’années… Difficile de se sentir concerné.

Sicrith, 2008



vieux couple

Voir le débat sur le Forum

Mots clefs

 

Inégalités

Sexe

homme / femme

mortalité

espérance de vie

salaire

Top 3 des articles

 

Recherche dans le
site et wikipedia :

Ajouter à mes favoris
beau@stylot.gif                                Laissez une trace de votre lecture !                                 
Pseudonyme Email
Objet :
Commentaire


Retour