Stephen King sans pitié...    

       Intouchable du haut de son piédestal inégalable et inébranlable, le Maître de l’horreur est aussi impitoyable que ses personnages tourmentés. Dans un interview accordé à USA Today - qui paraîtra courant mars -, c’est sur la carotide palpitante de l’écrivaine « star » du moment, Stephenie Meyer, que s’est refermée la mâchoire monstrueuse de l’auteur le plus vendu au monde…

A la tête d’un empire littéraire - et financier : il a gagné 46 millions de dollars sur l’année 2007 - tel qu’aucun lecteur ou presque ne peut ignorer son nom, Stephen King s’est imposé comme LA référence de l’horreur. Et cela à tel point que son nom, plus qu’une simple signature ou même qu’une marque, est devenu une catégorie littéraire à lui seul : dans de nombreuses librairies aux côtés de « Thrillers », « Fantastique », « science fiction », on trouve « Stephen King », référence dont le succès international est total. Sans commentaire.

Un très grand nombre de ses chefs-d’œuvre ont été adaptés au cinéma - La ligne verte, Shining, Misery… -, et pour d’autres films tels que Chambre 1408, la simple participation du Maître à l’écriture de leur scénario en a garanti le succès.

Il y a à peine quelques jours, King a défrayé la chronique en affichant sincèrement son aversion pour l’auteur Stephenie Meyer et sa série à succès, Twilight, qui est pourtant suivie par des centaines de millions de lecteurs à travers le monde, notamment grâce à sa récente adaptation cinématographique.

Mais Stephen King n’a pas peur des chiffres…

Car pour lui, les romans de Stephenie Meyer ont touché «  toute une génération de filles » qui ne sont pas encore prêtes pour des descriptions plus réalistes.

Et il ne s’arrête pas là.

Pour King, Meyer est un écrivain pour enfant, au même titre que J.K. Rowling… mais à une différence majeure près :
« La vraie différence, c'est que J.K. Rowling est un excellent écrivain et que Stephenie Meyer ne peut pas écrire correctement ».

Et à la question « pensez-vous que les livres de Stephenie sont une menace pour vos propres ventes ? », King répond que les livres de Meyers sont des condensés de romantisme et de bons sentiments, résumant toutes les choses auxquelles leurs toutes jeunes lectrices ne sont pas encore prêtes.

Et effectivement, personne ne niera que Stephen King écrit pour un public très différent…

En définitive, les deux écrivains ne jouent pas dans la même cour, et leur écriture est aussi radicalement différente que possible. Stephenie Meyer cependant a encore ses preuves à faire, notamment quand à la longévité de son succès.

Car dans dix ans, s’il est sur qu’un Stephen King fera toujours référence, qu’en sera-t-il d’un roman de Meyer ?

L’histoire reste encore à écrire…





Sicrith, 2008


Mots clefs

 

Stephen King

Romans

Stephenie Meyer

Horreur

scandale

Top 3 des articles

 

Recherche dans le
site et wikipedia :

Ajouter à mes favoris
bande2.gif (26 ko)
beau@stylot.gif                                Laissez une trace de votre lecture !                                 
Pseudonyme Email
Objet :
Commentaire




Retour